Les bons usages du soleil

  Le meilleur prix pour votre projet en demandant gratuitement 5 devis  

Le soleil est une source d’énergie gratuite et disponible partout, mais sa captation la réserve à des usages spécifiques, le solaire thermique, le photovoltaïque, qui restent des technologies chères.

Ce sont des outils décentralisés qui nécessitent quelques investissements qui, certes, n’auront jamais les coûts de construction d’une centrale nucléaire ou thermique, mais qui trouveront leur utilité pour des usages domestiques valorisés.

Il faut prendre en compte les contraintes

Le solaire thermique souffre de deux contraintes qu’il faut bien prendre en compte pour les adapter aux usages domestiques :

  • C’est une source d’énergie de faible puissance instantanée. Il n’est pas possible d’obtenir de l’eau chaude sanitaire solaire à la demande comme avec un chauffe-eau à gaz. Il faudra donc prévoir de stocker la chaleur produite.
  • C’est une source de chaleur à basse température. En effet, plus la différence de température entre l’air extérieur et l’intérieur des panneaux solaires augmente, plus les pertes thermiques sont importantes. Difficile dans ces conditions de produire en continu de l’eau très chaude comme celle d’un chauffage central.

A l’inverse, le photovoltaïque souffre de contraintes aussi, mais totalement différentes :

  • Le faible rendement d’un panneau photovoltaïque par rapport à sa surface réserve cette technologie à la fabrication de l’électricité pour des usages domestiques où le courant électrique ne sera pas gaspillé. Il serait complètement inefficace de vouloir faire un chauffage électrique branché sur un panneau photovoltaïque.
  • Le coût de fabrication important des panneaux photovoltaïques, avec une technologie pointue des semi-conducteurs en silicium, rendent l’énergie électrique solaire encore chère, même si depuis quelques années, avec le développement du silicium de type « photovoltaïque » moins cher que le silicium de type « électronique » (plus pur), des efforts ont été fait et que les prix ont considérablement chuté.

Les nouvelles perspectives du soleilLes nouvelles perspectives du soleil

Il faut valoriser l’utilisation du solaire

De simples techniques architecturales, maisons passives bien orientées, de simples économies d’énergie, isolation renforcée, ampoules économiques, suffiront à justifier une technologie solaire sur un logement.

La technologie des basses températures, pour le solaire thermique, est tout à fait adaptée à la production d’eau chaude sanitaire et au chauffage par plancher chauffant.

Une surface de 20 à 30 m2 de panneaux photovoltaïques pourra subvenir à la consommation d’un logement équipé d’appareils électriques choisis avec soin pour être peu énergivores.

De plus, les aides financières de l’Etat mises en place pour valoriser les énergies renouvelables, justifieront un investissement solaire dans un logement individuel ou dans un petit collectif.

Pour le photovoltaïque, le rachat de l’électricité solaire à un tarif préférentiel suffit en lui-même à justifier l’investissement.

Penser le solaire en nouvelles perspectives

S’intéresser à l’énergie solaire, ce n’est pas seulement vouloir faire des économies sur la facture de chauffage, de gaz ou d’électricité.

C’est développer de nouvelles perspectives dans sa manière de consommer.

Alors que la révolution industrielle au début du vingtième siècle nous avait fait croire que le salut de l’homme et de son indépendance énergétique passait par de grandes infrastructures démesurées (méga centrales nucléaires, méga installations de chauffage central), l’énergie solaire nous ramène à des valeurs plus humaines.

Chaque logement, en produisant son énergie, peut s’auto suffire, et redistribuer les surplus sur un réseau commun.

Une multiplication de petits et moyens systèmes pour le collectif, sera plus efficace et rentable, qu’une méga structure.

Cela créera des emplois, cela participera à une plus grande indépendance énergétique.

Des applications, comme les fours solaires, les séchoirs solaires, ouvrent des perspectives pour une cuisine sans énergie polluante.

Le fonctionnement des pompes, de la piscine (circulation et chauffage), du traitement des eaux, désalinisation et dépollution, sont autant de solutions que le solaire peut faire économiser aux énergies conventionnelles.

En conclusion

« L’énergie solaire est l’énergie de l’avenir » dit la publicité.

Pas seulement !

C’est avant tout une révolution de l’esprit afin d’intégrer des mécanismes de réflexion qui doivent procurer un confort tout en respectant la nature.

C’est la solution !


  Recevoir 5 devis de professionnels de votre région  

Ces articles devraient vous plaire :