Tuile solaire Tesla : Quand innovation rime avec esthétisme

Le meilleur prix pour votre projet en demandant gratuitement 3 devis  

À travers ses programmes Solar Roof et Powerwall, Tesla se lance dans la conquête de l’énergie solaire. En 2016, la version 1 des tuiles solaires Tesla voit le jour.

À la fois esthétiques et qualitatives, les tuiles Tesla ont séduit un bon nombre de propriétaires de maisons écologiques. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Comment fonctionnent les tuiles Tesla ?

Les tuiles Tesla ou Solar Roof fonctionnent exactement comme les panneaux photovoltaïques classiques. Autrement dit, elles captent les rayons du soleil et transforment l’énergie solaire en électricité.

La tuile solaire Tesla couvre la totalité de la toiture et assure son étanchéité. C’est grâce aux cellules photovoltaïques à l’intérieur des tuiles que ces dernières produisent de l’électricité. Une batterie, la PowerWall permet de stocker le surplus de production. Ainsi, en cas de panne du réseau électrique général, la maison continue à être alimentée.

En 2019, Tesla a lancé la troisième version de ses tuiles solaires. Des améliorations ont été apportées pour corriger les défauts des deux premières versions, mais aussi pour minimiser les coûts d’installation jugés trop onéreux pour s’adapter à tous les budgets.

Des tuiles solaires pour le confort et l’esthétisme de votre maison

Connue pour sa maîtrise de l’innovation, Tesla ne faillit pas à sa réputation avec ses tuiles solaires. L’argument numéro 1 de la marque pour convaincre les consommateurs est l’esthétisme de ses toitures à énergie solaire. Et sur ce point, la célèbre marque californienne de voitures électriques tient ses promesses.

En effet, visuellement, les solar roof ressemblent à s’y méprendre à des ardoises classiques. Les plus réticents aux panneaux photovoltaïques sont convaincus. Par ailleurs, elles sont disponibles en quatre finitions : ardoise, tuile toscane, verre texturé et verre lisse.

Ainsi, quel que soit le style architectural de votre maison, vous trouverez sans aucun doute la finition qui s’intégrera parfaitement dans le paysage. Par ailleurs, leur design a été pensé pour s’harmoniser avec les autres équipements sur le toit : puits de lumière, cheminée, aération, etc.

Côté résistance, les tuiles solaires Tesla assurent. En effet, elles résistent à des grêlons de 4,4 cm de diamètre, aux vents de plus de 320 km/h et à l’incendie. Soit, une meilleure résistance que les ardoises classiques et même le granite.

En outre, la marque revendique une garantie de 25 ans sur la durabilité et le rendement de son produit. En d’autres termes, elles possèdent une durée de vie et une performance plus élevées que les panneaux photovoltaïques.

Enfin, la nouvelle version des tuiles solaires d’Elon Musk est plus facile et plus rapide à poser, ce qui réduit le coût d’installation de 40 % par rapport aux versions précédentes. De quoi convaincre encore plus les particuliers à adopter l’énergie solaire.

Vers une autoconsommation des utilisateurs

Grâce à la batterie Pwerwall installée sous le plancher ou dans les murs, vous pouvez stocker l’énergie solaire que vous produisez. En cas de panne ou de manque d’ensoleillement, vous continuez à bénéficier de l’électricité et de l’eau chaude.

En lithium-ion, cette batterie possède une capacité de stockage de 13,5 kw et est garantie pendant 10 ns.

Les tuiles Tesla tardent à arriver en Europe

Les tweets d’Elon Musk annonçant l’arrivée en Europe des tuiles solaires Tesla ne cessent de se multiplier. Initialement prévue en 2018 en France, elle a été repoussée en 2020.

Aujourd’hui, les tuiles Tesla tardent à couvrir les maisons européennes. De ce fait, beaucoup de questionnements demeurent : ces toitures solaires innovantes répondent-elles aux normes européennes, beaucoup plus exigeantes que les garanties européennes ?

Peuvent-elles s’intégrer dans le paysage architectural européen ? Des installateurs certifiés sont-ils disponibles pour équiper les maisons de ces tuiles solaires ?

Pour les propriétaires français et européens qui aspirent à une construction écologique, les tuiles solaires Tesla sont une affaire à suivre.

Les tuiles solaires Tesla sont plus chères que les panneaux photovoltaïques

Les prix annoncés des solar roof sont de 208 euros le mètre carré (entre 200 et 300 euros pour les panneaux photovoltaïques). La batterie Powerwall, quant à elle, est estimée à plus de 8 000 euros (8 240 euros), installation et équipements auxiliaires compris.

Sans compter la TVA dont le taux est de 20 % contre 5,5 % si l’installation est réalisée par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). Toutefois, si votre maison consomme plus que ce que la batterie peut stocker, il faudra doubler, voire tripler le coût de la Powerwall.

En chiffre, on estime à 30 000 euros l’installation de 200 mètres carrés des toitures solaires Tesla. Sur une maison neuve, cette solution est intéressante. Sur une maison déjà construite, le solar roof n’est pas la meilleure option en termes de prix et de rentabilité.

Pour ceux qui attendent les tuiles solaires Tesla, il est possible de faire une commande en se connectant sur le portail français de Tesla France. 

Recevez 3 devis de professionnels de votre région  

D'autres articles à consulter :