La maintenance et la longévité

  Le meilleur prix pour votre projet en demandant gratuitement 5 devis  

L’installation d’un chauffe-eau solaire est un investissement conséquent.

Il convient donc de prendre en considération les pannes possibles et les opérations de maintenance qui auront lieu durant toute la durée de vie de l’installation.

Quelles sont-elles ?

Les défauts fréquents des systèmes solaires thermiques

Un système de chauffe-eau solaire est en règle générale, un système fiable qui n’occasionne que très peu de panne.

La « courbe de vie » de ce genre de dispositifs se caractérise par une période initiale, pendant laquelle les défauts se manifestent, suivie d’une longue période de fonctionnement où le taux de défaillance devient très faible.

Autrement dit, si vous devez être embêté avec votre chauffe-eau solaire, ce sera souvent durant la première année de l’installation.

Les pannes fréquentes sont :

  • Fuite dans le circuit : souvent due à une mauvaise soudure ou à un mauvais raccord.
  • Isolation des tuyaux endommagée : souvent par négligence lors du montage.
  • Condensation dans le capteur : soit due à un défaut à la fabrication, soit due à une négligence durant le montage, qui a endommagée la vitre, le joint de la vitre ou le caisson du panneau solaire. Cela n’est pas très grave si cela n’entraîne pas de corrosion.
  • Vitrage endommagé : là encore, dû à une négligence au montage. Toujours vérifier avant de signer la réception des travaux.
  • Pompe endommagée : soit par un débris qui est resté dans le circuit au montage, ou par une défaillance des sondes qui a entraîné une surchauffe du circuit.
  • Circuit insuffisamment purgé : cela peut arriver lors d’une maintenance ou un hiver particulièrement rigoureux.
  • Régulation douteuse : mauvais réglages à la mise en service ou défectuosité de l’appareil en cours d’utilisation.
  • Fuite du ballon : défaut de fabrication ou corrosion excessive et accélérée.

Une fuite au niveau du ballon de stockage peut arriverUne fuite au niveau du ballon de stockage peut arriver

La durée de vie des systèmes solaires thermiques

On estime aujourd’hui que la durée de vie d’un système solaire thermique est de 20 ans minimum (sûrement 25 ans avec de bons composants).

C’est un point essentiel qu’il faut avoir à l’esprit quand on prend la décision de s’équiper en solaire.

Mais pour qu’une installation ait cette durée, il faut quelques conditions :

  • Une bonne conception du système solaire par rapport à la consommation mesurée. Eviter le surdimentionnement et les périodes d’arrêt trop longues.
  • Une planification du système et un choix des matériels soignés.
  • L’utilisation de composants de haute qualité.
  • Une installation soignée, principalement au niveau de tous les raccords de plomberie.
  • Une surveillance étroite de l’installation.
  • Une vérification soignée lors de l’inspection, de la certification et de l’essai de qualification.
  • Une vérification minutieuse du comportement du système lors du fonctionnement, et un entretien rigoureux.

L’entretien d’un système solaire thermique

Contrairement à bien des systèmes techniques, l’entretien d’un chauffe-eau solaire reste une opération occasionnelle légère.

Il faut vérifier :

  • Le niveau de liquide caloporteur régulièrement, dans les cas d’un chauffe-eau à circulation forcée (évaporation ou fuite éventuelle).
  • Les fuites éventuelles sur les capteurs mais aussi à tous les raccords de plomberie et sur le ballon de stockage (qu’il soit intégré, monobloc, ou qu’il soit à distance, dans les combles).
  • Laver une fois par an les vitres du capteur des poussières et des boues qui ont pu se déposer à la surface.
  • Contrôler les dégâts éventuels occasionnés par les oiseaux sur l’isolation des tuyaux de plomberie (fréquents).
  • Nettoyer, après une période de mauvais temps ou après une tempête, les capteurs, d’éventuels branchages qui peuvent les empêcher une bonne réception solaire.
  • Par grosses chutes de neige, débarrasser les capteurs des amas pour que le système se remette en route le plus vite possible.

En conclusion

Un système de chauffe-eau solaire est suffisamment fiable pour ne pas entraîner beaucoup de réparations.

Si elles arrivent, c’est souvent la première année de l’installation et c’est souvent couvert par la garantie.

Ensuite, simplement un peu de discipline dans l’entretien et vous prolongerez d’autant la durée de vie de votre installation.


  Recevoir 5 devis de professionnels de votre région  

Ces articles devraient vous plaire :