Installer un puits provençal

  Le meilleur prix pour votre projet en demandant gratuitement 5 devis  

Mieux une maison est isolée, plus il sera important de soigner le renouvellement de l’air.

On estime qu’il faut brasser 30 m3, par heure et par personne, pour maintenir une ambiance saine dans une habitation.

Or, en hiver, c’est autant de mètres cubes d’air qu’il faudra chauffer, et autant de calories perdues par la cheminée d’évacuation de l’air vicié.

D’où l’importance d’un bon dispositif du renouvellement de l’air.

Qu’est qu’un puits provençal ?

Le puits provençal, aussi appelé le puits canadien, est un système géothermique dit de surface.

C’est une installation permettant de préchauffer l’hiver (ou de rafraîchir l’été) l’air servant à la ventilation de la maison, grâce à l’inertie thermique du sol.

On place une canalisation enterrée dans le sol par laquelle l’air de ventilation de la maison va passer.

C’est un dispositif qui peut facilement être intégré dans une habitation existante, pourvu que l’on dispose d’une petite surface de terrain autour.

Le principe de fonctionnement

A quelques mètres de profondeur, le sol qui a été chauffé en été, conserve en hiver une chaleur résiduelle (de l’ordre de 7°C) qui est nettement supérieure à la température de l’air extérieur.

A l’inverse, l’été, le sol en profondeur garde une certaine fraîcheur comparée à la température surchauffée de l’air ambiant.

En forçant l’air de ventilation et de renouvellement à passer par ces canalisations enterrées avant d’entrer dans la maison, on obtient l’hiver un préchauffage de l’air, et l’été un rafraîchissement des locaux.

C’est finalement une autre version d’un capteur solaire.

Ici le capteur est la surface du terrain aux alentours de la canalisation, et l’importante inertie du sol sert à stocker les calories entre deux saisons.

Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à des différences extrêmes.

Néanmoins, lors des pics de froid l’hiver, il n’est pas rare de préchauffer de l’air extérieur à -10°C jusqu’à près de 5°C.

C’est autant d’énergie gagnée qui ne nécessitera pas de chauffage.

Schéma de principe d’un puits provençalSchéma de principe d’un puits provençal

Comment installer un puits provençal ?

Un puits provençal, pour être efficace, doit typiquement avoir une longueur de 20 à 50 mètres de canalisations de gros diamètre (20 cm) enterrées entre 2 et 3 mètres de profondeur.

Pour éviter les disfonctionnements, il faut respecter certains points :

  • Prévoir une installation propre où aucun recoin ne permettra aux bactéries de se développer et de dégager de mauvaises odeurs.
  • Prévoir une pente suffisante de la canalisation afin de permettre l’écoulement de l’eau de condensation. L’air qui se rafraîchit en été peut en effet condenser sur les parois du tube.
  • Prévoir une dérivation pour pouvoir récupérer l’air extérieur dès que celui-ci est plus chaud en intersaison.
  • Bien dimensionner l’installation en fonction du volume d’air à renouveler, afin de faire un compromis entre l’échange thermique et la consommation électrique du ventilateur (plus le tuyau est petit, meilleurs sont les échanges sur les parois, mais plus la vitesse d’écoulement va augmenter).
  • Ne pas placer le trajet de la canalisation à proximité immédiate du bâtiment, sinon le puits capterait les calories du bâtiment au lieu de celles du terrain.

Le choix du tuyau

  • Polychlorure de vinyle (PVC) : pas cher, facile d’emploi, peu écologique, à déconseiller, les échanges thermiques étant mauvais.
  • Polyéthylène (PE) : plus écologique à prix équivalent au PVC.
  • Polypropylène (PP) : un peu moins conductible que le PE, mais plus rigide.
  • Tuyau annelé de protection câbles électriques (TPC) : très bon marché mais pas assez lisse à l’intérieur (problèmes de moisissures). A bannir.
  • Tuyaux de terre cuite : robuste, avec un échange thermique important et des performances élevées, c’est une bonne solution.
  • Tuyaux en fonte ductile : très rigide, très résistant, avec une capacité thermique élevée, c’est la solution idéale. Il faut juste veiller au revêtement extérieur pour éviter la corrosion.

En conclusion

Le puits provençal est encore, malheureusement, très insuffisamment utilisé, alors que son coût d’installation est marginal s’il est prévu lors de la construction.


  Recevoir 5 devis de professionnels de votre région  

Ces articles devraient vous plaire :